FORMATION PRO - Zones de création : création de performance in situ

Formation
Du 25 au 30 juillet 2022
Inscriptions jusqu'au 17 juin 2022
L'Ecole des Vivants
Alpes-de-Haute-Provence
Avec Stéphanie Lemonnier et Delphine Eyraud
Zones de création

Zones de création est un stage de formation théâtrale axé sur les enjeux spécifiques de la création in situ. Ce stage donnera des outils nécessaires aux artistes pour penser, écrire, choisir un territoire de création en dialogue avec la recherche artistique, jouer et se mettre en scène en portant une réflexion neuve sur les contraintes géographiques, politiques, intimes et sociétales d’un territoire. Il s'agira d'élaborer et de nourrir un dialogue spécifique sur la relation à nos paysages, intérieurs et extérieurs, intimes et extimes.
Les outils proposés privilégieront le décloisonnement des pratiques et s’appuieront sur l’expérimentation dans ce lieu collectif qu’est l’École des vivant. La recherche de chaque participant·e sera nourrie des pratiques et des spécificités des autres participant·e·s et nous transmettrons les outils nécessaires au travail de l’acteur·rice, du/de la dramaturge et du/de la metteur·re en scène dans une ouverture à l’in situ.

Objectifs pédagogiques :

- Mettre en espace une proposition in situ et in vivo
- Porter une écriture (texte d’auteur - écrit personnel - oeuvre plastique…) en relation avec une écriture d’espace et déceler ce qui en fait sa force dramaturgique
-
Adapter la dramaturgie d’un texte à la spécificité d’un site
- Maîtriser l’adresse au public et la mise en voix

- Élaborer une forme artistique singulière qui puisse se dupliquer dans d’autres types d’espaces. Cette forme sera soit achevée soit en cours d’élaboration.

MODALITÉS

Du 25 au 30 juillet 2022 à L'Ecole des Vivants (Alpes de Haute Provence)
Formation entièrement en présentiel
Durée du stage : 
6 jours / 42 heures
Public concerné : comédien·ne·s, artistes de la scène, plasticien·ne·s
Conditions d'accès : avoir des droits à la formation disponibles auprès de l'AFDAS (autres financements : nous contacter)
Tarifs : nous contacter
Informations & inscription auprès de Joffrey : formationpro@lareplique.org / 04 26 78 12 80
Date limite d'inscription : vendredi 17 juin 2022
Dans un souci d'inclusion et d'amélioration de notre accessibilité, nous vous invitons à signaler d'éventuelles situations de handicap afin que nous puissions en tenir compte au mieux.

Intervenant(s)
Stéphanie Lemonnier

Performeuse, metteuse en scène et pédagogue, elle déploie ses recherches autour du théâtre physique, de l'anthropologie théâtrale dans des créations qui questionnent les territoires et le vivant. Ses dernières créations Dans mon ventre il y a une forêt et Rêvons ensemble sont des créations pour des espaces non dédiés questionnant à la fois les territoires de jeu, le paysage et le vivant. Ses créations sont jouées à l’international et  programmées tout autant par des scènes nationales que par des villages ou des communautés de commune. La Cie Lr -Lanterne Rouge privilégie ce choix d’ouvrir les espaces de jeu et de programmation pour désenclaver les espaces de jeu et de penser et retrouver ainsi du commun.
Stéphanie Lemmonier défend le plaisir et la joie du mouvement et du verbe, revendications politiques essentielles dans ces époques troubles. Elle part dormir au creux de la forêt Amazonienne puis dans la Mangrove du Gabon et participent aux rituels de passages de peuples premiers. Ses créations sont toutes inspirées des rencontres faites lors de ces voyages et des changements essentiels de paradigmes qui s’ensuivent. Elle a travaillé au sein du Workcenter de J. Grotowki et questionne le lien entre états modifiés de conscience, le travail de l’acteur-danseur-performeur et les récits de soi qui questionnent notre histoire commune.
Elle enseigne à l’Université d’Aix-Marseille et donne de nombreux stages en France et à l’Étranger. 

Delphine Eyraud

Après plusieurs années passées en Amérique Latine, Delphine Eyraud travaille depuis 2015 avec divers collectifs autour de l’écriture et du jeu à Marseille et dans ses environs : Le Collectif et autres choses inutiles, Les Mots voyageurs, La Cie Lr Lanterne Rouge et un trio expérimental Grand·huit. Agrégée de lettres, Delphine Eyraud forme des adultes à l’animation d’atelier d’écriture à l’Université Aix-Marseille, et supervise le module de pratique personnelle d’écriture associée à la didactique de l’atelier d’écriture. Pour elle, écrire et faire écrire, c’est simplement la possibilité de mettre sur pause le flux irrépressible de nos existences en temps de capitalisme et d’ouvrir un peu l’espace du dedans. Elle intervient auprès de publics très divers (universités, prisons, hôpitaux psychiatriques, écoles, librairies, etc.) afin d’autoriser chez chacun·e l’émergence d’une parole singulière, qu’elle soit poétique ou théâtrale et défend l’écriture in situ, imprégnée des paroles du monde qui nous entoure : écriture écopoétique, écriture collective, collecte de paroles, écriture topologique, afin de replacer l’activité artistique au cœur de l’urbs et du vivant. Ses propositions d’écriture s’appuient sur un décloisonnement générique, qui permet l’émergence de textes fragmentaires propices à la mise en voix et à la mise en scène et qui permet à l’écriture de se nourrir de tous les champs de la littérature. Sans jamais proposer d’écrire « à la manière de », elle nous invite à parcourir notre chemin d’écriture grâce à des propositions étayées par des corpus qui font écho en nous et nous ouvrent des possibles dans l’écriture.

Grâce aux déclencheurs et aux corpus qu’elle choisit avec soin, l’atelier d’écriture permet, d’accéder à des outils puissants d’expression et de trouver les mots pour dire ce que l’on porte en soi et le rendre audible à l’autre. Pour elle toute parole créative est politique en ce qu’elle empêche la fossilisation du langage et questionne l’utilitarisme de nos échanges communicationnels ou les discours politiques sclérosés et factices.