STAN CAROTENUTO (Christophe)

CV et Infos personnelles

Discipline

Cinéma
Théâtre
Télévision

Pratique complémentaire

Danse

Tranche d'âge

30/39 ans

Caractéristiques physiques

Taille
1 m 74
Cheveux
Châtains
Yeux
Marrons

Langue(s)

Français ; italien courant ; notion d'anglais

Habite à

Marseille et Paris.

Formations, écoles et stages

2004-2001 CONSERVATOIRE NATIONAL DE RÉGION DE MARSEILLE - CHRISTIAN BENEDETTI

2003 L' OBJET INVISIBLE - EDWARD BOND

Cv à télécharger

Réseaux sociaux, site web

Lecteur vidéo

Biographie

STAN, au civil Christophe Carotenuto, est formé au Conservatoire National de Région d'art dramatique de Marseille par Christian Benedetti de 2001 à 2004. 

Il y explore les textes classiques et contemporains dont notamment ceux d’Edward Bond qu’il rencontre à la fin de son cursus.

Marqué par le fait d'avoir travaillé avec l’auteur anglais, il met en scène fin 2004 une pièce de ce dernier, Existence, et interprète le rôle de x.

En 2008 il écrit son premier seul en scène : Stan n'est pas dupe.


En 2011, il assiste Christian Benedetti à la mise en scène de La mouette d'Anton Tchekhov puis en 2012 de celle d'Oncle Vania. 

En 2013, il interprète Nino dans Bar de Spiro Scimone, co-mis en scène avec Jacques Nicolini. 

On le retrouve au cinéma et à la tv dans Le débarcadère des anges de Brigitte Roüan où il forme un duo avec Gérard Meylan, dans Chercher le garçon de Dorothée Sebbagh, Les Tuche d'Olivier Baroux, No limit produit par Luc Besson.

Il incarne le sultan Kiliç Arslan dans la série Confessions d'Histoire d'Ugo Bimar.


En 2014, il écrit son second seul en scène, Le monde est un théâtre, mis en scène par Guillaume Meurice. 

Il interprète parallèlement les rôles de Tréplev dans La mouette, de Touzenbach dans Trois soeurs et de Iacha dans La Cerisaie d'Anton Tchekhov ; mises en scène par Christian Benedetti. 

Ces pièces se jouent au théâtre studio d'Alfortville, à l'Athénée théâtre Louis-Jouvet, au festival Les nuits de Fourvière, à la Cartoucherie / théâtre du Soleil et en tournée dans toute la France.

En 2016, il écrit son troisième seul en scène, Quelque chose en nous de De Vinci, co-mis en scène avec Elsa Granat. 

Stan effectue une tournée de plus de 200 dates avec ce spectacle, reçoit le prix du Dinard Comedy Festival des mains de Patrice Leconte et se produit à Paris à la Nouvelle Seine, sous l'oeil bienveillant de Jessie Varin.


Ses trois spectacles ont reçu à ce jour plus de vingt prix dans divers festivals.

En 2019, il incarne le rôle principal d'Antoine dans Et toi, ça va ? de Marie-Stéphane Cattanéo.

En 2020, il écrit son nouveau spectacle, Et s​i les oeuvres d’art pouvaient parler​ ?​, mis en scène par Alain Degois,

dit Papy.