FORMATION PRO - Science-fiction et théâtre immersif : de la scène aux réalités mixtes (introduction à la création transmédia)

Formation
Du 4 au 15 octobre 2021
Inscriptions jusqu'au vendredi 27 août 2021
Marseille
Avec Frédéric Deslias et Norbert Merjagnan
Ecrire une narration trans-media

Accompagné d'un auteur de science-fiction, d'un metteur en scène et en son et d'un développeur, les stagiaires seront amenés à devenir les protagonistes d'une oeuvre immersive pour tisser une enquête qui déborde du cadre du théâtre vers une mise en jeu de différents médias. Le stage est conçu comme un laboratoire où les participants cherchent, enquêtent et découvrent les matériaux fictionnels et la façon de les assembler.
En s'appuyant sur le texte de science-fiction "Camuchech" de Norbert Merjagnan tiré de l'univers Fusion, il s'agira de déterminer quel type de narration construire (monologue, témoignage...), de trouver la forme la plus adaptée, pour construire un récit collectif sur notre futur, avec un point commun à toutes les histoires, pour tracer la méta-histoire : l'oubli. Par l'utilisation des outils technologiques actuels, il s'agira de déployer différents types de représentations sollicitant des para-media spécifiques : scène + vidéo / scène + son / scène + réalité virtuelle / scène + réalité augmentée... Afin d'explorer ces différentes formes de représentations et leur sens narratif, différents outils seront déployés, comme la parole spontanée (exercice de remémoration) au micro, ou le jeu de rôle permettant de travailler sur la parole intimiste autant que sur la narration collective.

"Camuchech" :
Dans la petite clinique où elle soigne des sujets 'mentalement désordonnés', la psychiatre Solveig tente un jour une expérience périlleuse : pénétrer la mémoire cachée de ses patients grâce à sérum de mase. Le résultat la laisse interdite : une même scène - une porte entr'ouverte au fond d'un couloir - revient dans tous les cerveaux de ses patients. Camuchech, Mangeur de Mémoire, vole dans la psyché de ses victimes les souvenirs les plus vifs, les plus rares, pour y semer à la place un monde de néant.

Objectifs pédagogiques :

- réaliser une narration collective à partir d'une fiction cadre avec des outils technologiques d'aujourd'hui
- élaborer un personnage fictionnel comme une pièce fragmentaire d'un récit collectif
- expérimenter des procédés et des outils numériques
- élaborer différents modes de représentation immersive

MODALITÉS

Du 4 au 15 octobre 2021 à Marseille
Formation entièrement en présentiel
Durée du stage : 
10 jours / 70 heures
Public concerné : comédien·ne·s et artistes professionnel·le·s ayant une curiosité pour la création numérique ainsi que des aptitudes à l'improvisation et à l'écriture collective
Conditions d'accès : avoir des droits à la formation disponibles auprès de l'AFDAS (autres financements : nous contacter)
Tarifs : nous contacter
Informations & inscription : formationpro@lareplique.org / 04 26 78 12 80
Date limite d'inscription : vendredi  27 août 2021
Dans un souci d'inclusion et d'amélioration de notre accessibilité, nous vous invitons à signaler d'éventuelles situations de handicap afin que nous puissions en tenir compte au mieux.

NOUVEAU : FINANCEZ VOTRE STAGE GRÂCE AUX BOURSES ADAMI
Pour les comédiens n'ayant pas de droits Afdas (hors carence)
Voir conditions

Image retirée.

Intervenant(s)
Frédéric Deslias

Né en 1978, Frédéric Deslias suit des études d’électronique puis intègre luniversité de Caen en Arts du Spectacle où il rencontre David Bobée, Antonin Ménard, Médéric Legros, Thomas Ferrand avec qui il forge son goût du plateau. Il y est repéré puis formé au Théâtre Ecole de la Comédie de Caen sous Eric Lacascade, suit ensuite le Workcenter de Jerzy Grotowski à Pontedera (Italie) autour du programme Tracing Road Across.
Musicien, compositeur et sounddesigner pour le théâtre, la danse et le cinéma : il collabore une dizaine d’année avec David Bobée, Eric Lacascade (Les Barbares – Festival d’Avignon / Cour d’honneur en 2006), Héla Fatoumi et Eric Lamoureux, Hafiz Dhaou, etc. pour se consacrer ensuite à ses activités propres. Son travail multimédia s’oriente alors vers les arts prospectifs, numériques ou immersifs, les relations entre les arts, les sciences et les technologies.
En 2002, il fonde La compagnie Le Clair Obscur qu’il dirige, reconnue sur un plan national et international particulièrement dans les réseaux arts-sciences et arts numériques
Il se concentre depuis 2009 à ses activités propres de mise en scène et d’arts numériques. Formé à l’IRCAM et au CIFAP, son travail s’ouvre au code, à l’image, la lumière, l’installation, la synesthésie, l’interactivité, la thérapie.
Ses spectacles #Softlove et Les Furtifs sont diffusés 
dans le Cadre de la Biennale NéMO ; il est primé pour HERMSELF (Grand Prix de la Création Danse et Arts Numériques au festival Les Bains Numériques (FR) en 2011), et pour SleepingBeauty (Arts and Mobility Awards – Transcultures (BE) en 2013).

Norbert Merjagnan

Norbert Merjagnan est un écrivain de Science-Fiction. Ses romans abordent un futur âpre et lointain qui déplie les singularités (cf. Les Tours de Samarante, Treis Altitude Zéro, série publiée par les éditions Denoël et Folio SF). L'anticipation est à ses yeux autant un véhicule d'exploration des possibles qu'une voie d'engagement, d'émancipation et de recherche. Entre deux textes, Norbert travaille avec son compère Alain Damasio comme dialoguiste pour le jeu vidéo (Remember me), scénariste pour le cinéma (Windwalkers) ou autres projets transmedias (Fusion), conférencier et commissaire d'exposition (Biennale du design 2017 de Saint-Étienne : Extravaillance- Working Dead). Il collabore actuellement avec Pierre Cattan à la création d'Osmose, récit générationnel d'anticipation "white mirror" pour nouveaux media numériques (bande défilée).                                 
Norbert collabore au sein de la maison d’édition de transfictions La Volte, dont il est l'un des principaux associés. Membre du collectif Zanzibar (pour la désincarcération du futur), il vit aujourd'hui à Paris.