Marion Bottollier

CV et Infos personnelles

DISCIPLINE

Cinéma
Théâtre
Voix
Télévision

PRATIQUE COMPLÉMENTAIRE

Arts martiaux
Chant
Danse

TRANCHE D'ÂGE

30/39 ans

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

Taille
1,67
Cheveux
châtains foncés
Yeux
miel

LANGUE(S)

Anglais, italien

HABITE À

Entre Paris et Marseille

FORMATIONS, ÉCOLES ET STAGES

Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris 

Licence Arts du spectacles Paris 10 Nanterre

Diplômée de Qi Gong par l'Ecole des Temps du corps 

 

Lecteur vidéo

Biographie

Après des études théâtrales à l'université Paris X, et un mémoire sur le Théâtre politique en Algérie sous la direction de Jean Jourdheuil, elle se forme au Conservatoire National Supé- rieur d’Art Dramatique de Paris auprès de Philippe Adrien, Muriel Mayette, Gérard Desarthe, Nada Strancar et Gilberte Tsaï.

Elle a joué sous les directions de Philippe Adrien (Yvonne Princesse de Bourgogne, Meurtre de la princesse juive), de Victor Gauthier Martin, La vie de Timon; de Lisa Wumser,La Mouette et de Claudia Staviski (L’Age d’Or de Feydeau). Avec Claude Baqué elle joue Eaux Dormantes de Lars Noren et La dame de la Mer, d'Henrik Ibsen. Avec Charles Tordjman elle donne des lectures publiques des pièces de Ian Soliane (Bamako-Paris, en 2011), Eric Pessan (Inventaires des biens de Sauveur Marin, marchand du Levant, La grande décharge, Parfois je vis la vie d'un écrivain) et joue Slogan, d’Antoine Volodine.

Avec Olivier Lopez, elle joue dans La Griffe d'Howard Barker. Pour François Rodinson, elle interprète seule en scène La Tête de l'Homme de Florence Pazzottu. Elle rencontre Julie Kretzchmar et joue des auteurs africains: Kara une épopée comorienne de Salim Hatubu, La Vie est belle ? de l'auteur algérien, Hamida Layachi et lit Portrait d’une femme arabe de Davide Carnevali.

Elle rejoint la compagnie Sic12 de Gustavo Giacosa, avec laquelle elle danse et joue dans Ponts suspendus et La Maison. Avec Monica Espina elle interprète La Sybille dans l'adap- tation du roman de Cortazar Marelle et joue La Femme d'après avec un groupe de femmes en rémission du cancer du sein. Avec Foofwa d’Immobilité, elle danse en front de mer, Live and Danse and Die. Elle s’associe avec la comédienne et auteur Diane Regneault pour créer Origi- nale. Avec Roger Bernat elle joue No se registran conversaçiones de interes, une pièce docu- mentaire écrite à partir de témoignages d’épouses de djihadistes, Avec Agnès Renaud, elle ma- nipule les marionnettes de Mme Placard à l’Hopital de Luc Tartar et joue Le Petit Boucher, un monologue de Stanislas Cotton. Pour le théâtre du Rivage, elle joue dans Le jeux de l’Amour et du Hasard. Elle prépare Saxifrages, un texte de Raphaëlle Pignon mis en scène par Cécile Fraisse-Bareille.

Au cinéma, elle se forme auprès de Philippe Garel, tourne dans des courts métrages de la Head à Genève (Lamento della Ninfa et Weltinneraum de Gerard Bochaton), puis dans un long métrage de Cristi Puiu, Trois exercices d’interprétation. Pour un opéra du Balcon, elle inter- prète un portrait de la poète Alejandra Pizarnik filmé par Emilie Aussel et pour une exposition, de Graham Fagen et Graham Eatough elle tourne une adaptation de Huis clos de Sartre. Elle joue dans Les Insoupçonnables combats de Fabien Mandrilly, Immenses seront nos nuits de Thomas Lacoste et la Sirène dans Les Fantômes d’Ismaël d’Arnaud Desplechin. Avec Fleur Melbourn, elle interprète Chris (d’apès C.Kraus) dans Nached Lunch.

Sur les ondes de France Culture et France Inter, elle enregistre avec Claude Guerre Slogansd'Antoine Volodine et Centre 15 dans l'émission Mauvais genre, Germania 3 d'Heiner Müller avec Jean Jourdheuil et Jean- Mathieu Zhand et Agatha Christie sous la direction d’Etienne Valles dans Autant en emporte l’histoire.

Avec le théâtre de la Commune, elle participe à des recherches sur le jeu de l’acteur et a mené un atelier avec des participants de l’école des Actes. Elle continue à se former en danse et en art martiaux chinois.